ccfd31 - terre solidaire .

Coup de Projecteur

  • infolettre
  • alternatiba
  • prière
  • marche
  • étiquette
  • ccfd radio présence
  • PST31
  • présidente
Previous Next

Cliquez Dates pour Evénements

Septembre 2017
D L Ma Me J V S
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

don1bnat1b

 Vous pouvez la lire directement à l'écran dans le cadre ci-dessous ou bien la télécharger en pdf en cliquant sur ce lien

Si vous avez des problèmes pour visualiser la lettre merci d'envoyer un courriel à l'adresse indiquée
sur la page coordonnées & permanence.


Document invisible ? Cliquez ici

 

 


« Face au mirage d’une croissance infinie, une transition vers un monde plus juste, plus solidaire, plus respectueux de l’environnement, patrimoine commun de l’humanité »

Le CCFD et 7 autres mouvements viennent d’éditer une plaquette sur ce sujet :

150427 économie et humanité

cliquez ici pour télécharger la plaquette

(grand fichier, téléchargement assez long)

 

 

Pierre Chastrusse explique le fonctionnement de la SIDI

lors du

FORUM RÉGIONAL DE L'ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE • MIDI-PYRÉNÉES • 14 ET 15 NOVEMBRE 2014 • TOULOUSE

141114 FRESS

cliquez l'image pour voir l'interview

 


MONDIALISER LA SOLIDARITE

logo-sidilogo-ccfd2013L’aventure commence (mal) une nuit de Décembre 1981 : Le Général Jaruzelski impose à la Pologne la loi martiale, suspend les libertés, dissout les syndicats dont Solidarnosc…
A l’appel du Cercle des intellectuels catholiques de Cracovie, des responsables du Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement et du Crédit Coopératif imaginent la création d’entreprises coopératives pour aider la population polonaise et embaucher des syndicalistes licenciés.

Pour cela, il faut une solidarité active : ils créent, en France, la SIDI (Solidarité Internationale pour le Développement et l’Investissement) qui est constituée le 3 Mai 1983.

Entre temps, les gouvernants polonais (de l’époque) ont bloqué toute création d’entreprise avec participation étrangère. Qu’à cela ne tienne, la 1ère coopérative créée par la SIDI l’ est …au Maroc (avec des travailleurs immigrés à Bruxelles) ! Al Amana est devenue une des premières institutions de micro crédit de son pays.

Le capital de la SIDI s’élève actuellement à 13 Millions d’Euros dont ¼ apporté par des souscripteurs individuels (152 E la part, sans dividende). Ses frais d’accompagnement des porteurs de projet sont
financés par 6.000 épargnants solidaires regroupés dans 2 fonds communs de partage Faim et Développement . Ses alliances avec d’autres organisations solidaires ont permis de constituer un fonds continental pour l’Afrique de 15 Millions d’Euros. Le réseau des 70 partenaires de la SIDI dans 30 pays permet de soutenir annuellement plus d’un Million de petits producteurs du Sud et de l’Est (cf http://www.sidi.fr/ ).

130518 sidi1Jean-Paul Vigier explique la naissance de la SIDI : « …Elle a pour objet de favoriser la coopération avec différents pays étrangers en s’associant localement à des sociétés ou des coopératives oeuvrant dans une perspective de développement autocentré.
Dans ce but, mobiliser, en assurant une large dispersion des bénéfices, tous les moyens financiers et fournir toute aide technique par tous les
moyens appropriés, selon des critères permettant de favoriser des personnes ou des groupes économiquement désavantagés
L’option était faite d’une société (reconnue entreprise solidaire) et non d’une banque,d’une formule d’investissement et non de prêt (désormais, le soutien est aussi apporté par des prêts et des garanties d’emprunt), d’une volonté d’association et non d’implantation directe…

Lire la suite : la SIDI fête ses 30 ans

Le groupe de travail Finance Solidaire, créé il y a 5 ans, rassemble des acteurs nationaux : SIDI, Habitat et Humanisme, Crédit Coopératif… et des acteurs régionaux : Midi-Pyrénées Active, Banque Populaire Occitane, la CRESS et Initiatives pour une Economie Solidaire, coopérative de création d’entreprises.

Ce groupe qui se réunit trimestriellement, s’est donné comme objectif, avec le soutien de Finansol, de mieux faire connaître la finance solidaire dans le réseau bancaire et auprès du public, à l’occasion de la Semaine de la Finance Solidaire et au long de l’année.

 

Lire la suite : La Finance Solidaire en Midi – Pyrénées