ccfd31 - terre solidaire .

Coup de Projecteur

  • infolettre
  • assemblée
  • vivre ensemble
  • fress
  • marche
  • PST31
Previous Next

Le 16 mai 2018 a eu lieu la première

JOURNÉE INTERNATIONALE DU VIVRE EN PAIX ENSEMBLE

cliquez ci-dessous pour le programme et le compte rendu

180516 pgrm ve180516 cr ve

171224 lampeLe monde est en attente. Tous les peuples attendent : les Palestiniens, les Kurdes ou les Catalans attendent la création d’un état indépendant ; les Juifs attendent la reconnaissance par tous de leur Etat; les peuples d’Afrique attendent un monde plus juste, où les richesses seront mieux réparties, où l’on pourra voyager librement, comme aussi décider de vivre tranquillement chez soi ; les chrétiens d’Orient ou les Rohingyas birmans attendent de pouvoir revenir chez eux ; les peuples d’Europe attendent de trouver un second souffle, ou même un sens à leur vie, à leur richesse accumulée ; les écologistes attendent un moratoire pour limiter drastiquement les émissions de gaz à effet de serre, ou l’utilisation massive des pesticides, qui tuent aussi les abeilles… Les écoliers attendent de passer leur bac, et les étudiants attendent de trouver un travail où ils pourront s’épanouir dans la vie ; les travailleurs attendent la retraite. Les migrants attendent de pouvoir traverser la mer, puis ils attendent de trouver leur place dans notre société, au milieu de nous…Le monde est en attente.

Dès l’origine, une longue attente configure la vie des hommes : neuf mois de gestation et de patience, temps de préparation pour l’enfant comme pour ses parents…puis vient enfin la naissance ! Notre vie est marquée par l’attente, une attente inquiète, active, tendue par le désir d’un monde meilleur, et plus juste, un monde de paix, où chacun trouvera sa place ; une attente parfois menacée par les ombres du désespoir.

Le temps de l’Avent (du latin "adventus" qui veut dire arrivée) est celui de l’Attente de la venue du Christ, fêtée à Noël ; c’est le temps du désir de Dieu. C’est une attente positive et joyeuse, une attente d’espérance.Elle rencontre toutes les attentes et les désirs du monde. Jésus vient : attendons-le activement, préparons sa venue : lui seul peut combler le cœur du monde.

P. Laurent Balas, missionnaire d’Afrique, curé des Minimes.

La Société des Missionnaires d’Afrique fête en 2018 ses 150 ans. Son fondateur, le cardinal Lavigerie, archevêque d’Alger, a lutté contre l’esclavage alors très répandu et toujours présent à notre époque sous la forme du travail forcé. Des missionnaires continuent son action en Afrique (nous aurons en Janvier des nouvelles du Congo par le p. Ugeux) ; d’autres missionnaires d’Afrique viennent en France accompagner nos frères migrants. Le CCFD-Terre Solidaire les aide pour un logement et un travail digne, notamment avec Pas Sans Toit 31 et Ressources Humaines Sans Frontières.

 


Document invisible ? Cliquez ici

150117 colombe

 le CCFD-Terre Solidaire exprime sa solidarité avec le peuple tunisien

 

19 mars 2015 - Le CCFD-Terre Solidaire condamne fermement l'attentat perpétré le 18 mars à Tunis et partage la douleur des proches des victimes. Il exprime sa profonde solidarité avec l'ensemble du peuple tunisien, engagé pour la construction de la démocratie. Ce mouvement se poursuivra, comme en témoigne hier soir la mobilisation de milliers de citoyens tunisiens.

Le CCFD-Terre Solidaire qui s'apprête à se rendre au Forum social mondial de Tunis (24-28 Mars), apporte son soutien à tous les mouvements sociaux qui, en Tunisie et dans le monde, portent les valeurs de démocratie et de liberté. Et notamment à ses organisations partenaires en Tunisie qui jouent un rôle important dans les grandes avancées démocratiques que connaît ce pays et sont impliqués dans l'organisation du Forum social mondial.

La tenue de ce Forum qui s'ouvrira dans la suite de ce drame, revêt une importance toute particulière. Les grandes thématiques qui y seront abordées (promotion des alternatives respectant le droit des peuples, et fondées sur la paix et la justice sociale, consolidation des dynamiques de changements issus de la révolution tunisienne et des mouvements démocratiques dans la région...) témoignent de l'urgence de mobiliser tous les mouvements dans la région et à travers le monde pour la paix et la démocratie.

Plus d'information sur le FSM :
Dossier de presse de la délégation du CCFD-Terre Solidaire : http://ccfd-terresolidaire.org/IMG/pdf/dp-fsm2015final.pdf

Blog tenu par les participants du FSM : http://blog.ccfd-terresolidaire.org/fsmtunis2015/

 

 

CONSTRUIRE LA PAIX, ICI ET LA-BAS (Appel lancé le 1er Octobre à Lyon)


150117 colombeAujourd'hui, avec force, à travers différents appels et déclarations, les principaux responsables des communautés juives, chrétiennes et musulmanes ont dénoncé les violences à l'égard des minorités et reconnu le droit à tous de pouvoir rester et vivre librement sur leurs terres, dans la dignité et la sécurité, et à pratiquer leur foi.
Mais il nous faut aller plus loin, à savoir nous engager ensemble, juifs, chrétiens et musulmans, là où nous vivons, à œuvrer au quotidien pour être des artisans de paix et de justice, pour faire reculer l'extrémisme, la persécution et le mépris de l'autre.

Aussi :

  • Nous, diacres, évêques, imams, muftis, prédicateurs laïcs, pasteurs, prêtres, rabbins, nous nous engageons à travers nos prédications à promouvoir le respect de l'autre croyant et à inviter nos fidèles à être des citoyens actifs pour contribuer à une société fraternelle et solidaire ;
  • Nous, enseignants, formateurs, éducateurs et catéchètes, nous nous engageons à favoriser auprès des enfants et des jeunes l'ouverture, le respect et la connaissance des autres cultures ;
  • Nous, responsables d'institutions et de mouvements, nous nous engageons à favoriser l'écoute, le dialogue et le débat franc et respectueux qui conduit à l'estime mutuelle ;
  • Nous, écrivains, journalistes, responsables de publication, nous nous engageons à développer dans nos médias une culture de paix et de citoyenneté, et à relayer toute initiative, action ou information invitant à la fraternité humaine ;
  • Nous, élus et militants politiques, nous nous engageons à respecter, défendre et promouvoir, concrètement et pour tous, les valeurs qui fondent notre République : Liberté, Egalité, Fraternité ;
  • Nous, syndicalistes, ouvriers, artisans et chefs d'entreprise, nous nous engageons à soutenir les projets qui permettent aux jeunes de s'ouvrir aux autres, pour aller au- delà des idées reçues, s'enrichir des différences et trouver leur place dans la société ;
  • Nous, artistes, cinéastes et réalisateurs, nous nous engageons à initier et promouvoir des spectacles musicaux, films et pièces de théâtre qui promeuvent la culture du dialogue, l'écoute de l'autre et l'acceptation des différences ;
  • Nous, intellectuels, éditeurs et penseurs, nous nous engageons à encourager toutes les initiatives de rencontres (forum, colloque, débat...), publications et espaces de réflexion qui favorisent le vivre-ensemble et luttent contre toutes les formes de rejet et d'extrémisme ;
  • Nous, parents, nous nous engageons à transmettre à nos enfants ces valeurs millénaires que nos textes sacrés nous ont transmis, tel que le pardon, la miséricorde et la fraternité ;
  • Nous, militants associatifs de tous horizons, nous nous engageons à développer les activités, loisirs et rencontres susceptibles d'apporter aux jeunes et aux enfants l'équilibre psychologique, spirituel, physique et intellectuel dont ils ont besoin.

Vous qui lisez ce texte, qui veut être une charte à l'engagement concret au quotidien, soyez nombreux à nous rejoindre !

Ainsi, croyants*, citoyens, de toutes générations, nous nous engagerons ensemble, dans notre quotidien, à favoriser des attitudes de dialogue et de respect de l'autre pour construire ensemble un monde de paix.


*  ceci ne concerne pas que les croyants ; parmi les intervenants à la rencontre du 4 Décembre : - Monique-Lise Cohen , de la communauté juive,

- Michel et Christiane Rouffet, de la communauté humaniste,
- Bernard Burel, de la communauté chrétienne,
- Matthieu de Lamarzelle, de la communauté bouddhiste.

Cf http://c-i-e-u-x.org/ ;
voir également « Liberté, égalité, oui, mais fraternité ? » Edit. Lethielleux (12€) par le groupe Confrontations,
et « La solidarité, j'y crois ! » chez Bayard (13€) de Guy Aurenche.