ccfd31 - terre solidaire .

Coup de Projecteur

  • infolettre
  • palestine
  • église demain
  • marche
  • ccfd radio présence
  • PST31
  • présidente
Previous Next

Cliquez Dates pour Evénements

Novembre 2017
D L Ma Me J V S
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30

don1bnat1b

Accédez au document pdf

Le 27 décembre 2008, Israël lançait l'opération « Plomb durci », une offensive militaire à grande échelle qui dura 23 jours et suscita une souffrance sans précédent dans la Bande de Gaza, déjà soumise à un blocus depuis plusieurs mois.

Ce blocus dure aujourd'hui depuis plus de deux ans : la population est hermétiquement coupée du monde extérieur. Le processus de paix israélo-palestinien, initié dans les années 90, n'a pas répondu aux espoirs de la population ; bien au contraire, Israël a prolongé son occupation et durci ses politiques qui, après la prise de pouvoir du Hamas à Gaza et l'augmentation des attaques de roquettes sur Israël, ont atteint leur paroxysme. La population locale est plus pauvre que jamais et n'est plus capable de générer ses propres revenus. Sara Roy, chercheur à Harvard, a utilisé le terme de « dé-développement » pour décrire cette évolution négative.

L'occupation, le blocus, les troubles internes et la fragmentation croissante de la société palestinienne augmentent les difficultés rencontrées par les associations locales, dont les partenaires du CCFD-Terre Solidaire, dans la réalisation de leurs objectifs. Alors qu'elle devrait se concentrer sur les questions de développement, la société civile de la Bande de Gaza doit faire face à une crise humanitaire majeure ainsi qu'à la désintégration de son tissu social. Toutefois, nos partenaires palestiniens poursuivent leur travail dans les domaines de l'agriculture, de la culture, de l'éducation, de la santé, des droits de l'homme, de la jeunesse, etc. En dépit des circonstances, ils luttent pour que les gens puissent accéder à des services de base, ils militent pour une société pluraliste et ouverte, et pour une autorité élue démocratiquement, respectant les droits de l'homme et l'Etat de droit.

C'est ce que le CCFD-Terre Solidaire a voulu montrer, avec des homologues européens de la Cidse (Coopération Internationale pour le Développement et la Solidarité), dans une brochure intitulée  « Bande de Gaza : Une dignité assiégée. Des voix s'élèvent par-delà le blocus ». En effet, en tant qu'organisations de développement coopérant avec des partenaires locaux sur le terrain, nous avons le privilège de connaître une autre facette de Gaza, pour beaucoup, cachée. En dépit de son isolement progressif du monde extérieur depuis près de deux décennies, Gaza est un lieu étonnamment accueillant et dynamique. La plupart des habitants de Gaza refusent de céder au désespoir et luttent de toutes leurs forces pour préserver leur dignité dans des circonstances de plus en plus difficiles.

Par ce recueil de voix palestiniennes de Gaza - ainsi que de quelques voix israéliennes et internationales - nous voulons présenter la diversité de la société de la Bande de Gaza. En permettant à nos partenaires et aux gens ordinaires de s'exprimer sur leurs expériences, leurs peurs et leurs espoirs, nous espérons modifier la plupart des stéréotypes négatifs et des idées fausses. La crise actuelle que subit Gaza est tout d'abord une crise de dignité. Des gens ordinaires voient leurs droits fondamentaux, tels que l'accès à l'alimentation, à la santé, à l'éducation, au travail, et leur liberté de mouvement, violés au quotidien. Leur lutte pour mettre fin à l'occupation est un combat pour le respect de leurs droits fondamentaux, à commencer par leur droit à la vie.

Présent depuis 1978 en Palestine, depuis 1983 en Israël, le CCFD-Terre Solidaire a noué des liens étroits avec ses partenaires qui travaillent au rapprochement entre les deux peuples et au développement économique, juridique et social de la Palestine. Il soutient toutes les actions qui visent au respect de l'Autre, Palestinien ou Israélien.